• Zapoï

Édito de la lettre d'info n°34

Dernière mise à jour : 12 mai

Mercredi 30 mars 2022



Chers abonnés,

Aujourd’hui débute le Sommet International sur le Covid (ICS) en France. Il s’agit de la deuxième édition après celle de Rome en septembre 2021. C’est un événement de première importance - organisé conjointement par Reinfo Liberté (Vincent Pavan) et le syndicat Enseignement, Recherche, Libertés (Laurent Mucchielli) – qui débute par deux jours de colloque scientifique à l’IHU de Marseille (programme IHU).

A lire les articles de la presse dite "mainstream", il semblerait que ce sommet dérange "au sommet" (communiqué de presse ERL). De même, l’annulation de deux conférenciers, à quelques jours seulement de l’événement, témoigne de la "pression" qu’ils subissent de la part de leurs autorités de tutelle, des médias... voire des politiques. Que Didier Raoult soit remercié et reconnu pour son courage d’avoir maintenu l’événement au sein de l’IHU contre la volonté de la direction de l’AP-HM. Son discours d’ouverture ce matin a été clair sur le niveau de mensonge, de perversion de la science et de désinformation qui a trait depuis deux ans.

Le sommet se poursuivra vendredi et samedi à Massy (programme Massy). Pour voir les vidéos (en direct ou en replay), nous vous conseillons Twitch ou Crowdbunker. Nous vous conseillons également la lecture de l’article de CovidHub Des scientifiques du monde entier réunis à l'IHU de Didier Raoult pour l'International Covid Summit.

Dans l’actualité, nous saluons la tribune de Laurent Mucchielli le Sénat a-t-il peur de connaître les conséquences de la vaccination massive de la population? publiée sur QG et cosignée par près de 1000 universitaires, chercheurs, professionnels de la santé et du droit. Pourquoi des chiffres disponibles ne sont-ils pas publiés et mis à disposition des chercheurs afin d’analyser, en toute transparence, les conséquences (positives ou négatives) de la vaccination Covid-19?

Et, puisque nous sommes avec le Sénat, comment ne pas évoquer "l’affaire McKinsey"? Au sujet du rapport de la commission d’enquête sur l’influence croissante des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques, l’article de Public Sénat évoque "Un phénomène tentaculaire et opaque". Dans ce rapport, on découvre que les institutions françaises sont "infiltrées" par des cabinets de conseil privés dont l’influence dans le processus de décision, jusqu’au plus haut niveau de l’État, est plus que troublante. On apprendra ensuite que le cabinet McKinsey (qui conseille à la fois le gouvernement et les industries pharmaceutiques), un des plus sollicités sous le quinquennat Macron, ne paie pas d’impôts sur les sociétés sur le territoire national depuis au moins 10 ans. Une plainte a d’ailleurs été déposée (Impôts du cabinet McKinsey : le Sénat saisit la justice pour faux témoignage devant la commission d'enquête, Senat.fr) puisque le représentant de McKinsey, M. Karim Tadjeddine, a menti à la commission d’enquête sénatoriale.

De là à penser qu’il s’agit d’un système mafieux qui a pris le contrôle en France, comme dans les institutions européennes, il y n’y a qu’un pas que nous vous laissons le loisir de franchir, ou non, mais après avoir pris connaissance du schéma "McKinsey en France" et avoir lu Tout comprendre au scandale McKinsey en 6 points et 10 minutes.

Enfin, nous vous suggérons la lecture de L'OMS travaille discrètement à l'établissement d'une dictature techno-sanitaire de Hashtable et Comment la fondation Bill Gates a imposé son idéologie vaccinale dans le monde entier de Xavier Bazin.

Plus près de nous, signalons la parution du 4e bulletin d’information des Pilacteurs et la conférence-débat de Laurent Mucchielli à Vienne, le 6 avril (si vous n’aviez pas pu le voir à Lyon).

Bien à vous.

L’équipe de relyons

Posts récents

Voir tout

Jeudi 14 juillet 2022 Chers abonnés, Il y a un an, le 12 juillet 2021, Emmanuel Macron prononçait un discours* qui restera funestement dans notre histoire. Ce jour-là, il dévoilait "le plan" qui allai