• Zapoï

Édito de la lettre d'info n°36

Dernière mise à jour : 17 mai

Jeudi 28 avril 2022



Chers abonnés,

Tout n’est pas joué pour les 5 ans à venir.

Avec les élections législatives des 12 et 19 juin, nous avons encore la possibilité de choisir une autre majorité que celle conduite par le président de la République.

Bien que Relyons n’ait pas vocation à prendre position en ce qui concerne les questions de "politique politicienne", nous tenons à exprimer notre désaccord et notre opposition à l’action menée par le président français (et son gouvernement) depuis le début de la crise Covid-19. Les promesses non tenues et les mensonges avérés ont été bien trop nombreux.

De même, l’opacité dans les processus de décision a atteint un niveau plus qu’inquiétant: les membres du conseil scientifique ont été nommés directement par le président (et son ministre de la santé), le conseil de défense sanitaire est tenu au secret pour 50 ans, les cabinets de conseil sont présents à tous les niveaux de l’État – alors que dans le même temps ils tirent profit de l’enrichissement des laboratoires pharmaceutiques… L’article de France Soir sur la crise des opioïdes aux États-Unis révèle un des nombreux exemples de conflits d’intérêts (pour ne pas dire corruption) entre ces cabinets (McKinsey en l’occurrence) et certaines instances gouvernementales comme la FDA (Food and Drug Administration).

Au niveau européen, nous saluons le courage de Michèle Rivasi, eurodéputée (EELV), qui vient de "saisir la Cour de justice de l’UE pour demander l’accès à l’entièreté des contrats conclus avec les laboratoires pharmaceutiques" (voir son communiqué de presse du 22 avril).

Nous dénonçons avec force la dérive actuelle des politiques de santé. A notre connaissance, c’est la première fois dans l’histoire de la médecine que "l’on prescrit aux médecins de ne pas prescrire". Qu’on leur interdit de soigner et qu’on les poursuit lorsqu’ils viennent en aide aux patients que d’autres n’ont pas voulu prendre en charge. C’est le cas du Dr. Grégory Pamart (voir sa vidéo et son témoignage sur Cnews).

Nous dénonçons également le rôle joué par la plupart les médias "mainstreams" et les réseaux sociaux qui ont massivement censuré les voix contestant le narratif officiel. A l’opposé, nous saluons les rares médias qui donnent encore la parole à des voix discordantes comme celle de Laurent Toubiana (épidémiologiste, auteur du livre Covid-19 - une autre vision de

l'épidémie) interviewé par André Bercoff sur Sud Radio. Pour en savoir plus sur les médias, nous vous conseillons l’émission du collectif Libertad: Le journalisme en période de crise ainsi que l’article de Nexus Présidentielle: les journalistes de Marianne dénoncent une ingérence. Enfin, vous pourrez lire (ou relire) l’article de Laurent Mucchielli: La crise sanitaire a révélé l’inquiétant déclin du journalisme que nous avons sélectionné dans notre onglet "Ressources".

Plus près de nous, nous voulons mettre à l’honneur la brochure C’est à quel moment qu’on arrête d’obéir ?, réalisée par le collectif « Ruptures » à Grenoble, qui rassemble "une série d'entretiens autour de la résistance au pass sanitaire".

Sur notre page d’accueil, vous trouverez également des informations sur la Marche Fantastique 2022 et une conférence "l’Être Souverain" qui se déroulera à Lyon Croix-Rousse, vendredi 6 mai.

Bonne lecture !

Bien à vous.

L’équipe de relyons

Posts récents

Voir tout

Jeudi 12 mai 2022 Chers abonnés, Il y a des jours à désespérer de notre humanité, ou plus précisément de notre société dite "moderne": la perversion et la corruption des ses institutions y ont atte

Jeudi 14 avril 2022 Chers abonnés, Au cours des mois écoulés, nous avons tenté de vous informer et de vous donner des connaissances (autres que celles des médias "mainstream") pour que vous constru

Mercredi 30 mars 2022 Chers abonnés, Aujourd’hui débute le Sommet International sur le Covid (ICS) en France. Il s’agit de la deuxième édition après celle de Rome en septembre 2021. C’est un événement