• Zapoï

Édito de la lettre d'info n°38

Mercredi 22 juin 2022



Chers abonnés,


Pour Relyons, le moment est venu de se questionner sur l’avenir du projet. Né fin juillet 2021, dans une situation d’urgence (discours du président Macron du 12/07/21), Relyons avait deux objectifs principaux:

- diffuser le plus largement possible les informations sur les manifestations, les collectifs, les partis et les personnalités engagés, à Lyon, dans une dynamique d’opposition à ce que certains nommèrent depuis "dictature sanitaire";

- "comprendre la crise" ou plutôt les crises: crise sanitaire, crise médiatique, crise politique, crise philosophique…


Cela nous a amené à lire des milliers d’articles de presse et des dizaines de livres, regarder des centaines de vidéos, passer des heures à échanger et à débattre sur toutes ces connaissances accumulées.


Aujourd’hui, pour nous, il clair que "nous sommes en guerre".

Cependant, il ne s’agit pas de celle de Macron contre un virus ; quel farceur celui-là ! (ou plutôt : quel manipulateur). Il s’agit bien davantage d’une "guerre civile mondiale non-conventionnelle" comme l’écrit Mehdi Belhaj Kacem dans Colaricocovirus.

- Civile, car c’est la guerre d’une partie du peuple contre l’autre; celle des "covidistes" contre les "antivax", des élites contre "ceux qui ne sont rien"…

- Mondiale, car la corruption et la maltraitance sévissent sur toute la planète.

- Non-conventionnelle, car les individus ne tombent pas sous les balles ou les obus mais meurent de chagrin et de révolte impuissante :

ruinés - combien de faillites de petites entreprises? et le crash économique tant redouté n’a pas encore vraiment commencé;

seuls - combien de couples, de familles, de groupes d’amis se sont désagrégés, fracturés, désunis sous la pression de la propagande sanitaro-vaccinale?;

désespérés - le rouleau compresseur de l’oppression, de la maltraitance et du cynisme semblant accélérer toujours plus, écrasant au passage les moindres tentatives de protestation. A cet égard, le soulèvement des Gilets Jaunes aura été une sorte de "répétition générale" pour le pouvoir en France. Ce dernier ayant testé avec succès les "armes stratégiques" que l’on retrouve à l’œuvre dans la crise Covid. La propagande, la manipulation, le harcèlement, le dévoiement des institutions de l’État (loi, justice, police…) sous prétexte d’urgence étaient donc bien rodés quand le virus est "apparu";

victimes des effets secondaires des injections forcées.


La question qui se pose alors est la suivante : "Où serions-nous le plus « utiles » dans ce conflit - inédit dans l’histoire de l’humanité et où le pire est à venir ?"


Nous allons prendre un peu de repos - après une année sans trêve - pour trouver des réponses et poursuivre le développement de certains projets. Une certitude est cependant déjà présente: nous n’avons pas les moyens de participer à la bataille sur le terrain médiatique. De plus, nous ne sommes pas journalistes et ne souhaitons pas le devenir. (C’est pourquoi notre revue de presse ne sera plus mise à jour régulièrement. Pour celui qui veut comprendre, les articles et ouvrages sélectionnés dans l’onglet Ressources sont largement suffisant. De même, les médias sélectionnés dans l’onglet Médias libres et éclairés font très bien ce travail de "contre-information" et de dénonciation du mensonge.)


Si nous nous retirons du front médiatique national ou international, nous souhaitons cependant poursuivre notre projet local d’information sur les collectifs, leurs projets et leurs événements afin de favoriser la mise en lien des individus avec les collectifs et peut-être aussi des collectifs entre eux. D’ailleurs, vous pouvez d’ores et déjà retenir votre soirée du 8 juillet. Nous vous en dirons davantage la semaine prochaine, les organisateurs nous ayant demandé de ne pas diffuser l’information avant le 27 juin.


Dans ce moment de transition entre "réaction dans l’urgence" et "projet de résistance au long cours", nous vous espérons confiants dans la possibilité d’un avenir meilleur pour vous et vos proches.


L’équipe de Relyons

Posts récents

Voir tout

Jeudi 12 mai 2022 Chers abonnés, Il y a des jours à désespérer de notre humanité, ou plus précisément de notre société dite "moderne": la perversion et la corruption des ses institutions y ont atte

Jeudi 28 avril 2022 Chers abonnés, Tout n’est pas joué pour les 5 ans à venir. Avec les élections législatives des 12 et 19 juin, nous avons encore la possibilité de choisir une autre majorité que cel

Jeudi 14 avril 2022 Chers abonnés, Au cours des mois écoulés, nous avons tenté de vous informer et de vous donner des connaissances (autres que celles des médias "mainstream") pour que vous constru