• Khnoum

La guerre du récit contre le réel

Dernière mise à jour : 6 févr.

Khnoum vous propose une synthèse de l’intervention d'Idriss Aberkane - essayiste, consultant international et entrepreneur - lors du congrès Commissione dubbio e precauzione qui a réuni intellectuels italiens et acteurs de la résistance française, samedi 29 janvier 2022.

C'est un état des lieux et un mode d'emploi de la guérilla à mettre en œuvre où chacun peut trouver sa place. Une vision claire, percutante et inspirante.


Une nouvelle forme de guerre : celle du récit contre le réel


D’un côté nous avons "le récit" qui est produit par les médias lucratifs aux mains de quelques groupes milliardaires. En l’occurrence, en France, Le groupe Altice est l’un des acteurs les plus influents et nous savons qu’il a largement contribué à l'élection d’Emmanuel Macron. Altice (1), ce sont les titres L’Express, Libération, RMC et BFM TV. Ils font partie de l’industrie du récit. De l’autre côté, nous avons le réel. Il n’a besoin de rien. Il est là; c’est tout! Ce qui fait que nous allons gagner cette guerre, c'est que le récit a besoin d'une industrie perpétuelle pour se créer. Donc, si demain nous coupons la chaîne de production du récit, le réel triomphe tout seul.


Mais la chaîne de production du récit est rodée, puissante, structurée. Elle a une logistique qui s’active pour couvrir chaque fait réel. Exemple: l'Ivermectine fonctionne; c'est un fait réel. L'Ivermectine n'est pas un vermifuge pour chevaux comme l'a dit CNN (2). Mais CNN est arrivé pour couvrir ce réel avec son récit... Si jamais la chaîne du récit est coupée, si elle est interrompue par un grain de sable ou un sabotage intellectuel... d'un seul coup, le réel triomphe.

Contrôler le récit pour contrôler le monde


Dans les années 50, le Maréchal Montgomery a dit: "Si nous perdons la guerre dans le ciel, nous perdons la guerre et nous la perdons vite". Il parlait des guerres post 2ème guerre mondiale, mais c'était déjà le cas pour la 2ème guerre mondiale où la supériorité aérienne faisait la différence. Si vous contrôliez le ciel, vous contrôliez tout.


Au 21ème siècle, si vous contrôlez le récit, vous contrôlez tout. Vous pouvez faire élire n'importe quel président. Vous pouvez prendre quelqu'un qui a trempé avec Epstein, qui a été photographié avec lui... vous pouvez en faire un héros ! Vous pouvez prendre une société comme Pfizer qui est multi-condamnée, multi-récidiviste, qui a des milliards de dollars d'amendes... vous pouvez en faire un héros! A l’inverse, vous pouvez prendre quelqu'un comme le Pr Raoult ou le Dr Fouché ou tous les résistants que nous connaissons, vous pouvez en faire des ennemis, des "méchants"! Car si vous contrôlez le récit, vous contrôlez tout... C'est le récit qui a fait élire Macron.


Or, une guerre du récit, nous en avons déjà connu une en 2003. A l’époque, le récit était: "Saddam Hussein a des armes de destruction massive. Il utilise et soutient Al-Qaïda". Colin Powell avait amené ce récit aux Nations Unies et il avait apporté un flacon - qui ne contenait évidemment pas d'anthrax! - en déclarant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive… Grâce à ce récit, on a pu faire une guerre qui a déstabilisé le Moyen Orient pour 30 ans au minimum, et qui a fait, selon l'université de Brown, 500 000 victimes innocentes. On parle ici de mères de famille, d'enfants, de vieillards. C'est évidemment un crime de guerre... Comment a-t-on pu justifier cela? Par le récit!

Comment attaquer le récit ?


Si vous contrôlez le récit, vous contrôlez le monde. Dans la guerre actuelle, face à la chaîne du récit, il faut qu'il y ait une chaîne du réel. Je voudrais citer ici un autre maréchal, Constantin Rokossovski. Quand les Russes étaient en dérive totale, quand la situation était catastrophique, quand littéralement des millions de soldats avaient été faits prisonniers ou tués sur le champ de bataille et que la situation était donc sans espoir, Rokossovski a dit: "L'armée allemande, c'est une machine... et une machine, ça peut se briser!" Eh bien, l'industrie du récit, c'est une machine. Et une machine, ça peut se briser!


Maintenant, face à cette chaîne du récit, quelle est notre chaîne du réel? Vous avez vu les travaux de Xavier Azalbert: très structurés, très précis… une liste complète des bases du récit qu’il avait attaquées. Car, s'il y a une guerre contre le récit, il y a des "bases" à ce récit. Et ces bases, il faut les attaquer ! Elles sont comme des bases militaires. Exemple: "l'Ivermectine ne fonctionne pas", eh bien moi j'ai une base du réel pour contredire cette affirmation. Je sais sur quel site elle se trouve, et mieux que ça, ce site a une forme inattaquable. Prenez par exemple hcqmeta (3) ou ivermectinemeta (4). Ces sites, dans leur forme même, dans leur police de caractère, dans les images qu'ils utilisent... sont inattaquables! Si vous allez sur hcqmeta, vous avez une base pour attaquer le récit: "la probabilité que l'hydroxychloroquine ne fonctionne pas face à la Covid-19 est de 1 chance sur 1 million de milliards".


Il faut que tous les acteurs de la chaîne du réel sachent où trouver les sources pour attaquer les bases du récit. Il faut que tous les acteurs de la chaîne du réel se posent une seule question en se levant le matin: "Comment vais-je contribuer à la guerre du récit? Vais-je publier un billet de blog? Individuellement ou collectivement?" Un billet de blog collectif, ça vaut 10 billets de blog individuels. Dix billets de blog collectifs ça vaut un article de presse... Et vous devez écrire ! Écrire sur des sites dont la forme est impeccable. Prenez comme exemple hcqmeta, parce que la forme de ce site est impeccable. J'insiste : jusqu'aux polices de caractère, à l'utilisation des chartes graphiques, de la couleur... ces sites-là sont impeccables pour lutter contre le récit.

N'ayez pas peur des fact-checkers


"Si nous perdons la guerre dans le ciel, nous la perdons et nous la perdons vite"... Il y avait donc une aviation! Aujourd’hui, l'équivalent de l'aviation c'est la récitation. Et Altice, par exemple, est une des bases de la récitation... Face à la récitation, vous avez la "réalisation". La réalisation, c'est le "canon anti-aérien"! C'est ça qui va empêcher, qui va interdire le ciel. Il faut donc créer ces chaînes de réalisation avec des sources et avec des questions précises. Ces questions, ce sont une liste de phrases (les bases du récit) que l’on peut attaquer.


Évidemment, si vous attaquez ses bases, le récit va se défendre! Il va vous envoyer des fact-checkers. Eh bien, envoyez leur un re-checker! Parce que les fact-checkers, il n'y a pas plus simple à contredire. N'ayez pas peur d'eux! J'en ai eu un dernièrement quand j'ai fait la vidéo "18 mensonges sur Didier Raoult". Un fact-checker - un barman retiré mais qui se dit fact-checker, dont le site s'appelle Fact & Furious - a prétendu débunker mon analyse. J'ai pris son débunking qui était réfutable en une demi-journée, je l’ai rechecké et je l’ai publié sur mon site (5). N'ayez pas peur des fact-checkers. Ils font partie de l'industrie du récit et vous pouvez les contredire. (…) Ce ne sont que des chevaux légers dans l’industrie du récit. Ils protègent le pouvoir comme vous le savez, et vous pouvez le rechecker.

Nous allons gagner cette guerre


Mon message est très clair: nous allons gagner cette guerre parce que l'énergie nécessaire pour couvrir le réel avec un récit n'est pas soutenable! Cette énergie nécessite de convertir les populations rapidement. Par exemple, quand le Japon a déclaré la guerre aux Etats-Unis, ils savaient que s'ils ne gagnaient pas la guerre en un an, ils étaient perdus. Car l'énergie que les Etats-Unis pouvaient déployer contre eux était très supérieure à la leur. La base industrielle américaine était supérieure à la leur. La force du réel est très supérieure à la force du récit.


Aujourd’hui, les gens qui essaient d'imposer leur vision du monde, qui essaient d'imposer leurs plans totalitaires, leurs projets de loi et leur droit coutumier - c'est à dire l'idée que c'est normal de s'injecter quelque chose d'expérimental tous les 3 mois, que c'est normal de restreindre nos libertés... - savent que s'ils n'ont pas gagné cette guerre dans les 2 ans, ils l'ont perdue. C'est pour ça qu'ils sont aux abois maintenant…


Vous devez donc vous structurer: Opposez à la chaîne du récit une chaîne du réel!

_____


Participants du congrès :

Giorgio Agamben, Christian Perrone, Louis Fouché, Idriss Aberkane, Massimo Cacciari, Laurent Toubiana, Ugo Mattei, J-D Michel, Laurent Mucchielli, Mariano Bizzarri, Andrea Camperio Ciani, Riccarda Antiochia, Sara Gandini, Olivier Soulier, Marc- Gabriel Draghi, Vincent Pavan, Ariane Bilheran, Virginie de Araujo, Amine Umlil, Olivier Tournafond, Medhi Belhaj Kacem, Michel Rosenzweig, François Godeau, Patrick Jaulent, Urmie Ray, Patrick Steiner, Nacima Mdhafar, David Pliquet, Patrice Magneron, Céline Magrini, Ketty, Variane…

Vidéo sur Odysee (intervention d’Idriss Aberkane à 5:33:20) :

https://odysee.com/@personne:a/congres-franco-italien-29-01-2022:f


Article et communiqué sur France Soir : https://www.francesoir.fr/politique-monde/congres-franco-italien-samedi-29-janvier


_____


1. "Médias Français – Qui possède quoi?": https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA

2. https://edition.cnn.com/2021/03/05/health/ivermectin-covid-19-fda-statement-wellness/index.html

3. https://hcqmeta.com/

4. https://ivmmeta.com/

5. https://idrissaberkane.org/les-mensonges-du-blogueur-daoust/

Posts récents

Voir tout

Jeudi 12 mai 2022 Chers abonnés, Il y a des jours à désespérer de notre humanité, ou plus précisément de notre société dite "moderne": la perversion et la corruption des ses institutions y ont atte

Jeudi 28 avril 2022 Chers abonnés, Tout n’est pas joué pour les 5 ans à venir. Avec les élections législatives des 12 et 19 juin, nous avons encore la possibilité de choisir une autre majorité que cel

Jeudi 14 avril 2022 Chers abonnés, Au cours des mois écoulés, nous avons tenté de vous informer et de vous donner des connaissances (autres que celles des médias "mainstream") pour que vous constru