top of page
  • Phil

Une boîte de chocolat à l’occasion de la trêve des « injecteurs »

Mille fois hélas, les décisions qui impactent nos vies en France, que ce soit en matière de santé, de défense ou de politique étrangère, sont souvent prises aux États-Unis. Je le déplore évidemment.

Le monde francophone ne recèle que quelques pourcents des informations qu’il nous faut connaître pour faire face au monde violent, cupide et inhumain que l’on nous propose.

J’ai traduit pour vous l’intervention de Toby Rogers(1), chercheur et résistant très actif au sein de la société américaine. À l’occasion du départ d'Anthony Fauci (pape - inquisiteur - de la médecine américaine), Toby Rogers est invité d’honneur sur la chaîne CHD-TV [Children Health Defense est une organisation à but non lucratif américaine], dont le journal CHD a une version française, qui ne traduit que rarement les interventions "audios".

Il s’agit d’un résumé très construit sur l’attitude désinvolte et/ou corrompue des pouvoirs publics, le gaspillage de l’argent public, la mise en danger de la vie des citoyens, la désinformation organisée, mais aussi d’excellentes nouvelles concernant la prise de conscience des américains.

J’ai adapté le texte, pour une lecture plus facile, mais j’ai volontairement conservé le style très direct du langage parlé.

Ce sera donc, ma boîte de chocolat...


Sans oublier que le 3 janvier n’est pas loin. Date où la chambre des représentants change de couleur, suite aux élections mi-mandat. À cette date vont se mettre en place les commissions d’enquête concernant les fraudes et crimes commis durant ces dernières années.

La pyramide va s’effondrer !


D’ici là, tenez bon, et bonnes fêtes !

CHD-TV, direct du 16 décembre 2022:

https://live.childrenshealthdefense.org/chd-tv/shows/friday-roundtable/fauci-is-out/


Dr Toby Rogers (1:06 à 8:37):

2022 a été l’année ou la médecine allopathique nous a montré ce qu’elle était réellement. Et, cela a été terrifiant. Retournons à décembre 2021. Pfizer a annoncé le 17 décembre 2021 que ses essais cliniques d’"injections covid" sur les enfants avaient échoué. Ils décident alors d’ajouter une troisième dose, dans l’espoir que cela fonctionnerait mieux.

À la fin janvier 2022, la FDA (agence du médicament) et le CDC (Centre pour le contrôle des maladies) disent à Pfizer: "Pas de souci à propos du fait que vos essais ont échoué. Déposez juste une demande d’autorisation pour « utilisation d’urgence »".

La FDA et le CDC appellent cela un "formulaire tournant" qui est une sorte de démarche totalement "maquillée" qui n’existe pas.


Le Mouvement pour une médecine libre a répliqué "certainement pas!" et a commencé à générer des centaines d’appels, de lettres, et de mails à la FDA, au CDC et à la Maison Blanche.

Ils ont été temporairement contraints de remiser leur idée. Pfizer a annoncé qu’il postulerait à nouveau en avril, et une fois encore, nous avons organisé une réaction massive, et comme prévu, les tests cliniques de cette injection échouèrent à démontrer une efficacité. Réunion annulée en Avril.

Alors, la FDA et le CDC firent un coup façon "choc et stupeur"(2).

Ils adoptèrent les tactiques militaires, en annonçant 8 réunions en 3 semaines en juin; leur but étant de tout obtenir en franchissant les limites: Novavax pour les adultes, Moderna pour les adolescents - même si cela cause des myocardites -, Pfizer pour les petits, Moderna pour les petits, et un nouveau "bivalent"(3) pour tous. Une fois encore, nous organisions une réaction massive. Entre les actions de Aimee(4) au CHD, mon soutien et les dossiers et actions des autres groupes pour une médecine libre, nous envoyions plus d’un million de mails à ces "mercenaires bureaucrates" en leur disant de voter "non" à ces injections.


Mais, il y avait encore le problème des preuves. L’injection de Pfizer ne démontrait pas de réductions de cas sévères. Celle de Moderna pour les adolescents causait des myocardites, des milliers d’entre nous assistèrent à ces réunions (victimes en ligne) en juin. Ces réunions brisaient le cœur. Merryl Nass(5) a fait un boulot remarquable en organisant le blog pour CHD. La seule façon de regarder cette réunion est de le faire avec les commentaires de Merryl Nass, autrement le contenu est trop bouleversant.

Ce que nous avons constaté de nos yeux, c'est que la FDA et le CDC n’ont rien à faire ni de la science, ni des preuves.

Alors, avec l’injection Pfizer pour les plus petits, et Moderna pour les plus petits, la FDA et le CDC ont changé l’objectif. Au lieu de réclamer des bénéfices démontrés pour la santé, ils ont admis cette chose appelé "pont immunitaire", qui est une farce scientifique, qui affirme en substance que l’injection entraîne l’augmentation des anticorps dans le sang - bien qu’il n’y ait aucune observation qui le confirme dans le monde réel - prétendant ainsi que cela confère une immunité.

Et, avec le produit Moderna pour les adolescents, ils ont juste "blanchit" leurs données dans leur sens… Il y a une littérature scientifique importante, à travers le monde: 26 études, l’été dernier – probablement plus maintenant -, montrant que le produit Moderna cause des problèmes cardiaques aux adolescents, en particulier pour les garçons. La FDA a simplement utilisé 4 de ses propres études pour "cacher la misère" et dit au Comité d’ignorer les 26 autres: ce qu’ils ont fait.

Ils ont ajouté l’insulte aux blessures physiques.

Le 28 juin, la FDA autorise le nouveau produit "bivalent". Celui qui a été testé SUR HUIT SOURIS! et déclare qu’un test renforcé sur les humains n’est pas nécessaire pour un produit "reformulé".

Deux jours après le vote, la Maison Blanche annonce une précommande de 3,2 milliards de dollars pour 171 millions de doses de produit "bivalent". Il était bien clair qu’il y avait trop d’argent en jeu.

C’était notre « million » d’e-mail et d’appels, contre leurs milliards de dollars.

Je suis bien sûr que Pfizer et Moderna ont remboursé cette faveur, avec quelques dessous de table, à l’occasion des élections mi-mandat.

Dès lors, ils ont obtenus tout ce qu’ils voulaient. Ils avaient le vote pour enrichir Pfizer et Moderna...

D’accord, mais comment cela se passe-t-il pour eux, aujourd’hui? La FDA et le CDC devraient faire attention à ce qu’ils souhaitent pour l’avenir.

À l’heure actuelle, 95 % des parents ont refusé l’injection pour les plus petits, et 90 % de tous les américains ont refusé le produit "bivalent" qui n’a été testé que sur 8 souris! La plupart des 171 millions de doses de "bivalent" qui ont été achetées par l’Administration Biden, atteindra la date d’expiration, et finira à la poubelle. Et, comme prévu, le virus continuera à évoluer.

A peine deux mois après l’introduction du produit "bivalent", celui-ci ne correspond plus aux souches en circulation.


Pendant ce temps, des figures notoires de la santé, tombent raides mortes, de toutes parts, suites aux injections.

Ainsi, Paul Farmer, qui était une figure très appréciée de la santé publique, dont la biographie avait été rédigée sous le titre "Mountains beyond mountains". Il décède le 21 février 2022, suite à une dose de "booster".

Docteur Avida Fuller, virologue, membre d’un Comité de conseil de la FDA, décède le 18 novembre 2022, de cause rapide et inconnue officiellement ("brief unknown illness"), et je vous promets qu’elle était totalement vaccinée y compris avec le produit "bivalent".

Nous avons généré des centaines de milliers d’e-mails au Dr Fuller en lui disant de voter "non", à cause des preuves qui montrent que ces injections sont trop dangereuses. Elle n’a pas suivi la science, et a voté "oui" malgré tout. Maintenant, elle est décédée.

Du fait que les démocrates ont perdu la chambre des représentants, ils seront aux auditions sur les origines du Covid, et les ratés des mesures Covid. Nous verrons Fauci, Rachel Wolinsky, Robert Calif, traînés devant le congrès, de façon systématique pour les deux prochaines années. Ainsi que les 3 candidats qui ont fortement soutenu l’action du "Medical Freedom Movement", les gouverneurs Ron de Santis, Ron Johnson, et le sénateur Rand Paul, qui furent tous réélus.

Avant qu’ils aient même repris le pouvoir, les républicains ont annulé les obligations vaccinales pour les militaires, et Ron de Santis est maintenant dans la course pour la présidence en 2024.

Pour moi, la leçon à tirer est que lorsqu’on monte le ton, et que l’on s’oppose aux insanités, nous apprenons à des millions d’américains à dire "non" à ces injections toxiques. Les "gardiens de l’information mainstream" ont perdu toute crédibilité, et il y a une prise de conscience croissante à travers le pays, que la totalité du paradigme du "vaccin" a échoué. une époque incroyablement trouble. Mais les agissements irréfléchis de la FDA et du CDC de l’année écoulée, nous rapprochent du jour où nous reprendrons le pouvoir, et transformerons l’ensemble du système pour le meilleur.

(1) Toby Rogers (PhD). Docteur en économie politique de l’Université de Sydney. Sa thèse a porté sur les 5 classes de toxiques qui augmentent les risques d’autisme. Master de politique publique de l’Université de Berkeley, chercheur pour le secrétariat au travail (US labor secretary), conférencier.

https://drtobyrogers.com/

(2) expression militaire "shock and awe" qui signifie: "par surprise et avec puissance".

(3) mélange de souches entre le virus d’origine et la souche omicron.

(4) Aimee Villela Mc Bride. "Advocacy liaison" porte parole et responsable de la communication de CHD. Animatrice de l’émission "Good morning CHD".

(5) Merryl Nass (M.D). Docteur en médecine, chercheur, spécialiste en sécurité des vaccins, en armes bactériologiques, et en bioterrorisme. Elle fut la première à identifier l’utilisation de l’anthrax comme arme biologique en Rhodésie. Ancienne consultante pour le Director of National Intelligence.

https://merylnassmd.com/

Posts récents

Voir tout

Chers amis, Je vais essayer de faire court…. Le 29 mai 2005, le peuple s’était exprimé contre l’adoption d’une constitution européenne, avec plus de 54 % des voix. Les dirigeants ont décidé de ne pas

bottom of page