Nous partageons ici une sélection de publications récentes que nous avons trouvées particulièrement éclairantes. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos suggestions !

     du 25 novembre au 1er décembre

Le nouveau variant africain pourrait aussi tenir tête aux vaccins géniques

CovidHub, 27/11/2021

Baptisé Omicron, il présenterait une trentaine de mutations contre seulement deux pour le Delta, qu'il serait déjà en train d'évincer dans certaines régions. A l'instar de Delta, diminuera-t-il l'efficacité des injections ?

 

brève info - Antilles : le gouvernement repousse l'obligation vaccinale, l'autonomie de la Guadeloupe en débat

France 24, 26/11/2021

Afin de mettre fin aux violences aux Antilles françaises, le gouvernement a annoncé vendredi qu'il repoussait au 31 décembre la mise en œuvre de l'obligation vaccinale des soignants et pompiers. Il s'est par ailleurs dit "prêt" à parler de l'autonomie de la Guadeloupe.

 

 

Le retour des "solutions » qui ne marchent pas

HASHTABLE – H16, 26/11/2021

Quand un problème revient et que la précédente solution n’a pas fonctionné, les hommes d’état et de gouvernement se rassemblent, en discutent et trouvent immédiatement ce qu’il va falloir faire : exactement la même chose, encore plus fort. Parce que cette fois, c’est sûr, ça va marcher.

     du 18 au 24 novembre

brève info - Israël : "il est possible que nous ayons besoin d'une quatrième dose de vaccin"

I24, 24/11/2021

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz a déclaré mercredi que les Israéliens pourraient avoir besoin d'une quatrième dose de vaccin contre le coronavirus, après que les données du ministère de la Santé ont indiqué que 9% des nouveaux cas diagnostiqués mardi avaient reçu la troisième dose de rappel. Il a également ajouté qu'il ne pense pas qu'Israël entre dans une cinquième vague d'infection, malgré le nombre croissant de cas de Covid-19.

Israël a entamé sa campagne de vaccination anti-Covid pour les enfants âgés de cinq à onze ans, devenant ainsi l'un des premiers pays, après les Etats-Unis, à abaisser l'âge d'accès au vaccin pour juguler la pandémie.

Gérald Kierzek : « l'hôpital est sur le point de craquer, et ce n'est pas à cause du Covid ! »                           spécialement recommandé

Le Figaro, 23/11/2021

La crise COVID est une crise plus structurelle d'un système de santé à genoux que la résultante d'un virus extrêmement tueur. Autant début 2020, nous redoutions une mortalité-létalité extrême, autant bientôt deux ans après nous constatons une incapacité de notre système à absorber la moindre surchauffe sanitaire. Chaque année depuis une décennie, les réanimations sont à saturation, les services d'urgence en incapacité à hospitaliser les patients les plus fragiles et à fidéliser ou recruter du personnel épuisé avec de réelles pertes de chances pour les malades. Il suffit de reprendre les articles et reportages annuels.

 

L'activité hospitalière en 2020 : la vraie version

Décoder l’éco, 23/11/2021

Le statisticien Pierre Chaillot a analysé le rapport d'analyse sur l'impact de la Covid-19 sur les hospitalisations durant l'année 2020. Publié récemment par l'agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH). Les résultats sont très intéressants.

brève info - Guadeloupe : les soignants auront accès aux vaccins sans ARN messager

Europe 1, 23/11/2021

Pour tenter d'apaiser les tensions qui ont lieu en Guadeloupe depuis plus d'une semaine, le gouvernement a annoncé ce mardi qu'il allait fournir des vaccins sans ARN messager aux Outre-mer. Le but est de convaincre les soignants et les pompiers, concernés par l'obligation vaccinale, de se faire vacciner.

« Les pays européens s'habituent dangereusement à l'état d'exception »

Le Figaro, 22/11/2021

Au nom de l’intérêt collectif du pays, c’est un état de soumission passive à l’autorité qui progresse en France. Toute l’Europe est prise d’une frénésie autoritaire et liberticide. Que ne justifiera-t-on demain au nom de la santé publique?, s’inquiète l’essayiste Mathieu Slama.

brève info - Manifestation anti-mesures sanitaires : les manifestants portent plainte contre la police de Bruxelles

Le Soir, 22/11/2021

« Ensemble pour la liberté », l’organisation à l’origine de la manifestation anti-pass sanitaire de dimanche, a déposé une plainte contre la façon dont la police bruxelloise a agi durant l’événement. Il y a eu des émeutes et des destructions ont été commises dans tout Bruxelles. Selon les organisateurs, ce sont les policiers eux-mêmes les instigateurs de ces débordements.

brève info - Martinique : un mouvement de grève générale débute ce lundi

20 minutes, 22/11/2021

Signé par 17 syndicats, le préavis de grève, déposé le 15 novembre, détaille dix points de revendications, parmi lesquels la fin de l’obligation vaccinale et des suspensions pour les soignants, mais aussi la hausse des salaires et des minima sociaux. D’autres corporations ont d’ores et déjà annoncé qu’elles suivraient également le mouvement.

brève info - Les protestations contre les mesures anti-Covid montent en Europe

Les Echos, 21/11/2021

Des manifestations contre le rétablissement de restrictions sanitaires face à la nouvelle vague de la pandémie ont eu lieu ce week-end dans plusieurs pays européens. Aux Pays-Bas, elles ont tourné à l'émeute deux nuits d'affilée. La protestation est restée pacifique en Autriche.

Vaccinés à l'hopital : les faits sont têtus, certains médias aussi                           spécialement recommandé

CovidHub, 20/11/2021

Il y a plus de vaccinés que de non vaccinés hospitalisés pour Covid grave, selon des chiffres officiels français. Mais Le Figaro s'efforce de trouver une interprétation infirmant ces faits. A son tour, le rédacteur en chef d'un mensuel de santé a voulu "vérifier le vérificateur".

brève info - En Guadeloupe, où les manifestations contre le passe sanitaire se poursuivent, 200 policiers et gendarmes en renfort

Le Monde, 19/11/2021

Le mouvement social, qui conteste aussi l’obligation vaccinale des soignants, s’amplifiait vendredi, avec la poursuite du blocage du réseau et une nuit ponctuée de violences.

brève info - Covid-19 : l'Autriche va rendre la vaccination obligatoire à partir du 1er février

Le Figaro, 19/11/2021

Aucun gouvernement de l'UE n'avait jusqu'alors osé franchir le pas : l'Autriche va imposer la vaccination contre le Covid-19 à partir du 1er février. Le pays va en outre confiner dès lundi l'ensemble de sa population pour une «durée de 20 jours ».

Très peu de pays ont imposé la vaccination à toute leur population adulte. C'est le cas dans deux États autoritaires d'Asie centrale, le Tadjikistan et le Turkménistan. Au Vatican, une note du 8 février 2021 rend impératif le vaccin pour les habitants du plus petit État au monde et les employés qui y travaillent.

 

brève info - Covid-19 : l'Allemagne va introduire des restrictions pour les non-vaccinés

Le Figaro, 18/11/2021

L'Allemagne va généraliser les restrictions spécifiques pour les non-vaccinés, comme leur exclusion de certains lieux publics, afin de combattre la flambée des infections de Covid-19. La règle dite du «2G», qui autorise seulement les vaccinés («Geimpfte») et les guéris («Genesene») à accéder à des lieux publics comme des restaurants ou salles de concert sera appliquée dès que le seuil d'hospitalisation dépasse trois malades du Covid pour 100.000, ce qui est le cas dans la majorité des régions du pays.

L'Allemagne veut en outre rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire pour le personnel des hôpitaux et maisons de retraite.

 

Dr Amine UMLIL : De l'information sur le rapport bénéfice-risque d'un médicament au respect de le dignité humaine

Conseil Scientifique indépendant n°32, 18/11/2021

     du 11 au 17 novembre

La "cinquième vague", analyse d'un feuilleton qui a trop duré                           spécialement recommandé

Institut de Recherche pour la Valorisation des données de Santé (IRSAN), 17/11/2021

Par Laurent TOUBIANA, chercheur à l'INSERM, directeur de l'Institut de Recherche pour la Valorisation des données de Santé (IRSAN)

 Le mauvais feuilleton sanitaire continue. La petite musique d’un nouvel épisode épidémique à venir se fait de nouveau entendre. Ce serait cette fois la « cinquième vague ». Depuis plus d’un an et demi, la population française est soumise à un flot quasi continu de mauvaises nouvelles, qui servent à justifier des mesures aux impacts psychologiques, économiques, sociaux et politiques délétères.

Laurent Mucchielli avait repris cet article sur son Blog Mediapart . Nous constatons qu'il a été "dépublié" par Mediapart (note de la rédaction de relyons.info). 

brève info -  "La loi, en l'état, ne permet pas le confinement des non-vaccinés", répond Olivier Véran

Public Sénat, 17/11/2021

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a été interpellé par le sénateur centriste Loïc Hervé sur le projet de l’Autriche de reconfiner uniquement les personnes non-vaccinées contre le covid-19.

brève info - Vaccins : plus de 1000 dollars de profit par seconde pour Pfizer, BioNTech et Moderna

Europe 1, 16/11/2021

Interview avec Idriss Aberkane

Putsch Media, 15/11/2021

Un entretien consistant sur la doxa sanitaire.

« Quelles erreurs de raisonnement ont permis l'acceptation du passe sanitaire » 

Le Figaro, 15/11/2021

Alors que la question de remplacer le passe sanitaire par un passe vaccinal est soulevée par des membres de l'Académie de médecine, Samuel Fitoussi critique le recours à ces outils à travers six biais cognitifs et erreurs de raisonnement.

« Le non-vacciné est le bouc émissaire de la crise sanitaire »

Le Figaro, 15/11/2021

Le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a annoncé, dimanche 14 novembre, l'entrée en vigueur dès ce lundi d'un confinement pour les personnes non vaccinées ou qui n'ont pas guéri du Covid-19. L'Autriche devient le premier pays au monde à mettre en place une telle mesure, qui s'installe donc au cœur même de l'Europe démocratique et libérale. Avec ce confinement discriminatoire, nous franchissons une étape supplémentaire dans la politique autoritaire mise en place pour lutter contre le Covid, puisqu'il s'agit désormais d'aller au bout de la logique du passe sanitaire, c'est-à-dire exclure définitivement les non-vaccinés de toute vie sociale.

Par Mathieu SLAMA.

Monsieur Macron, voulez-vous tuer l'hôpital ?

Le Blog Mediapart de François Ruffin, 15/11/2021

« Monsieur Macron, voulez-vous tuer l’hôpital ? » C’est la seule question à vous poser, désormais. Bien sûr, vous allez vous récrier : « Comment pouvez-vous imaginer ! Quelle démagogie ! Au contraire ! Nous faisons tout pour le sauver ! » Bien sûr, car quel crime se commet dans la lumière ?

brève info - Lettonie : les députés non-vaccinés seront suspendus, une première mondiale

Le Figaro, 14/11/2021

Le parlement letton a voté en faveur d'une loi qui empêche les députés qui ne sont pas vaccinés contre le Covid-19 de voter, de participer aux débats et de toucher un salaire. Elle interdit aux législateurs nationaux mais aussi locaux de voter et de participer aux débats s'ils n'ont pas reçu un vaccin anti-Covid. Les députés concernés, mais donc aussi les membres des conseils municipaux par exemple, ne seront plus payés pendant la période de suspension qui les affectera. Cette suspension entrera en vigueur ce lundi, devrait s'appliquer au moins jusqu'en juillet 2022 et sera ensuite réexaminée tous les deux mois.

« Notre profession n'a pas voulu confronter les informations officielles à la réalité »

Relyons.info - La Souris Chauve,14/11/2021

Extraits choisis de l’émission « L’heure des pros » (CNEWS) au sujet des effets indésirables des vaccins contre la Covid-19. Par Zapoï.

brève info - Autriche : les personnes non vaccinées confinées à partir de lundi

Le Figaro, 14/11/2021

« Le Parlement doit approuver dans la soirée la mesure, a priori une simple formalité. »

Responsabilité des médias : la plainte contre X des associations BonSens et AIMSIB

France Soir, 13/11/2021

L’association BonSens.org s'associe à l'Association internationale pour une médecine scientifique indépendante et bienveillante (AIMISIB) pour une plainte contre X, qui concerne notamment les médias et leurs directeurs de la publication, afin d’arrêter ces diffusions d’informations déloyales, les incriminant des chefs :
- d'abus frauduleux de l'état d'ignorance et de la situation de faiblesse (art. 223-15-2 du Code pénal)
- de complicité d'extorsion et de tentative d'extorsion (articles 312-1 et 312-9 du Code pénal)
- de complicité d'empoisonnement et de tentative d'empoisonnement (article 221-5 du Code pénal)

 

brève info - "Dans quelques mois, on peut avoir un effondrement de 'hôpital", alerte le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP

franceinfo, 12/11/2021

brève info - Covid-19 : les anticorps post-infection confèrent une immunité de 18 à 24 mois

BFMTV, 12/11/2021

Après une infection au Covid-19, nos anticorps nous protègent contre une réinfection durant une période allant d'un an et demi à deux ans. De plus, ces anticorps aident à se prémunir des formes graves de la maladie durant plusieurs années.

« Je suis très gêné qu'un rappel vaccinal s'impose comme une obligation, tant sur la forme comme sur le fond »

Le Figaro, 11/11/2021

Emmanuel Macron a annoncé que le passe sanitaire des plus de 65 ans sera conditionné à une troisième dose de vaccin. Gérald Kierzek, médecin urgentiste et chroniqueur santé, fait part de sa perplexité.

Rapport fracassant de l'ATIH: les patients Covid n'ont représenté que 2% des patients hospitalisés en 2020 !

Nexus, 11/11/2021

L’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) a publié le 28 octobre 2021 un rapport édifiant concernant le poids des patients Covid sur les hospitalisations en France en 2020. Et le résultat est sans appel : ils n’ont représenté que 2% des patients totaux!

Consultez le rapport sur le site de l'ATIH

     du 4 au 10 novembre

"L'état d'urgence devient la norme, l'état de droit est désormais l'exception"

QG, 10/11/2021

La succession des états d’urgence a considérablement dégradé notre démocratie depuis les attentats et la pandémie. Pire encore, notre conception de la liberté est en train de vriller dangereusement, tendant à devenir non plus un droit garanti par la Constitution, mais quelque chose que le pouvoir vous accordera éventuellement en fonction de votre comportement. Adversaire combatif du pass sanitaire, l’essayiste Mathieu Slama a répondu aux questions de QG.

Emmanuel Macron : plus de pass sans 3e dose. Un journaliste en colère lui répond

CovidHub, 10/11/2021

Lors de son allocution du 9 novembre, le président français a encore durci les contraintes liées au pass sanitaire. Xavier Bazin, auteur de Big Pharma Démasqué, remet les pendules à l'heure et l'avertit : "L'histoire vous jugera sévèrement."

La vie normale? Oubliez.

HASHTABLE – H16, 10/11/2021

Chaque semaine qui passe ajoute un peu de terre sur le cercueil des libertés, et, si l’on s’en tient aux médias officiels, tout le monde semble applaudir ces changements des deux mains et des deux pieds. La démocratie occidentale n’est plus qu’une vaste blague, un théâtre d’ombres, dans lequel on est en train de dissoudre droits de l’homme, secret médical, liberté de déplacement, de commerce et d’expression, sans qu’aucun média ne fasse 5 colonnes à la une de cet effondrement de toutes nos valeurs.

Décision du conseil constitutionnel du 09/11/2021 - Loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire

Le Conseil Constitutionnel autorise la prolongation du sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022 mais censure la possibilité pour les directeurs d'établissements d'accéder au statut vaccinal des élèves. Communiqué de presse

Des parents d'enfants décédés ou malades suite à l'injection contre la Covid-19 se rassemblent pour la Vérité

Nexus, 08/11/2021

« VERITY France » : c’est le nom de l’association en train de se mettre en place, initiée par les parents de Maxime, Mélanie et Sofia, tous trois décédés brutalement après la vaccination contre la Covid-19. D’autres proches de victimes sont en train de les rejoindre, comme Marc Doyer qui était intervenu sur CNews pour parler de son épouse, atteinte soudainement par la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Leur but : obtenir des réponses à leurs questions, faire cesser l’omerta sur les effets indésirables, et éviter à d’autres de vivre cette douloureuse expérience.

Autorisation des autotests : le gouvernement rechigne à faire appliquer l'ordonnance du conseil d'Etat

Nexus, 08/11/2021

Alors que la loi prolongeant la possibilité de recourir au « pass sanitaire » jusqu’en juillet 2022 a définitivement été votée par l’Assemblée Nationale vendredi dernier et que les tests de dépistage de la Covid-19 ne sont plus remboursés depuis le 15 octobre 2021, le Conseil d’État a ordonné le 29 octobre au gouvernement d’autoriser à nouveau l’utilisation des autotests pour pouvoir obtenir un passe sanitaire. Dans sa décision, le Conseil d'État reconnaît une "atteinte grave et immédiate à la situation des requérants et aux intérêts qu'ils entendent défendre”. Pourtant, le gouvernement indique toujours officiellement que ces autotests « ne sont plus reconnus comme preuves pour le pass sanitaire », tandis que le site du SI-DEP, l’outil numérique du dépistage, affirme le contraire.

Covid-19 : manifestation devant l’hôpital Edouard Herriot de Lyon pour dénoncer l’obligation vaccinale

BFM Lyon, 07/11/2021

Environ 200 personnes se sont réunies ce samedi soir devant l'hôpital Édouard Herriot pour dénoncer l'obligation vaccinale et réclamer réintégration des personnels non-vaccinés.

brève info - La justice américaine suspend l'obligation de vaccin voulue par Joe Biden dans les entreprises

Le Figaro, 07/11/2021

Une cour d'appel fédérale américaine a suspendu samedi l'obligation vaccinale instaurée par Joe Biden pour les employés des entreprises de plus de 100 personnes, le temps d'examiner de potentiels «sérieux problèmes constitutionnels».

Covid : que se passe-t-il en Grande Bretagne ?

Covid : Faits et chiffres, 06/11/2021

Tout le monde craint et annonce maintenant une nouvelle vague, qui semble avoir démarré en Europe, la Grande Bretagne précédant les autres pays. Y a-t-il quelque chose qui pourrait l’expliquer, alors qu’il y a de plus en plus de vaccinés et pas de nouveaux variant ?

Vaccins contre la Covid-19 : lancement d'une étude sur les effets indésirables dans les départements du Pays-de-la-Loire

CTIAP Chollet, 06/11/2021

Récemment, le CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques) a reçu une demande émanant de professionnels de santé dont des médecins, des juristes, des citoyens. Cette demande souhaite la mise en place d’une étude dans la région des Pays-de-la-Loire (départements 44, 49, 53, 72, 85) dont l’objectif vise à «avoir un aperçu des effets potentiels indésirables au décours de la vaccination contre la Covid-19, d’avoir aussi une idée des pathologies émergentes» notamment. Cette étude concerne «toutes les personnes de la région des Pays de Loire qui ont eu des effets indésirables plus ou moins marqués voire graves, suite aux vaccins contre la Covid-19».

brève info - Covid-19 : l'Autriche impose l'obligation d'être vacciné ou guéri pour accéder aux restaurants et à la culture

Le Figaro, 06/11/2021

Un test négatif au Covid-19 ne sera plus suffisant à partir de lundi. Le pays est confronté à une hausse des contaminations.

Recours contre la loi "Vigilance sanitaire" déposé devant le Conseil constitutionnel

05/11/2021

La plupart des groupes d'opposition ont annoncé qu’ils déposeront un recours devant le Conseil constitutionnel. Cet argumentaire a été diffusé par DejàVu.legal, il aurait été déposé par plus de 60 députés des groupes “La France insoumise”, “Gauche démocrate et républicaine”, “Socialistes et apparentés” et “Libertés et Territoires”.

Le parlement autorise le pass sanitaire jusqu'à la fin juillet 2022

Le Figaro, 05/11/2022

Le Parlement a autorisé vendredi 5 novembre le recours au passe sanitaire jusqu'au 31 juillet. L'Assemblée nationale a voté dans la matinée l'ultime mouture du projet de loi de «vigilance sanitaire», conforme aux vœux du gouvernement. Le texte est ainsi validé au nom du Parlement, en balayant les objections du Sénat dominé par la droite, qui l'avait profondément remanié, et qui a fini par le rejeter d'emblée jeudi soir, via une «question préalable». Les Républicains et la gauche ont d'ores et déjà prévu des recours auprès du Conseil constitutionnel.

Réunion n° 30 du Conseil Scientifique Indépendant du 04/11/2021

Présentations et discussion :

- Marc Girardot: "Une lecture différente de l'épidémie du Covid: Implications de l’immunité croisée"

- Jean-Dominique Michel: "Comment Fauci a trompé l’Amérique

     du 28 octobre au 3 novembre

"PfizerGate"? Révélations explosives sur des essais cliniques falsifiés

CovidHub, 03/11/2021

Une fraude de grande ampleur, impliquant la société pharmaceutique Pfizer, son sous-traitant, la société Ventavia Research Group chargée des essais cliniques, et la Food and Drug Aministration (FDA), a été révélée hier par le British Medical Journal.

BonSens envisage une nouvelle plainte contre les parlementaires votant la prolongation du pass sanitaire

France Soir, 03/11/2021

En parallèle de la plainte criminelle contre les membres de la Commission mixte paritaire pour crime contre l’humanité, génocide, association de malfaiteurs, complicité de crimes et pour avoir attenté à la vie d’autrui par l'emploi ou l'administration de substances de nature à entraîner la mort, l’association BonSens.org envisage de déposer le même type de plainte criminelle contre les parlementaires qui voteraient la loi sur la prolongation du passe sanitaire.

brève info - Covid-19 : les États-Unis vont commencer à vacciner les 5-11 ans dès cette semaine

Le Monde, 03/11/2021

 

brève info - Passe sanitaire : le Sénat et l'assemblée générale échouent à trouver un accord

Le Figaro, 02/11/2021

 Députés et sénateurs ont échoué mardi 2 novembre à se mettre d'accord sur le projet de loi «vigilance sanitaire» et la possibilité de recourir au passe jusqu'au 31 juillet, un délai jugé trop long par la chambre haute. Le texte va donc devoir repasser mercredi devant l'Assemblée nationale puis jeudi devant le Sénat, avant un vote définitif vendredi de l'Assemblée, qui aura le dernier mot. L'échec de la commission mixte paritaire (CMP) réunie mardi à la mi-journée était largement prévisible, compte tenu des profondes divergences entre les textes votés en première lecture par l'Assemblée - où le gouvernement dispose d'une majorité - et le Sénat, dominé par l'opposition de droite. Les Républicains et la gauche ont d'ores et déjà prévu des recours auprès du Conseil constitutionnel.

« Comment Fauci a trompé l'Amérique » : Deux épidémiologistes de Harvard et Stanford dénoncent

CovidHub, 02/11/2021

Les Pr Kulldorff et Battacharya font partie des scientifiques les plus influents et respectés dans leur domaine. Dans une tribune publiée par Newsweek, ils contestent la politique du Dr Fauci, devenue la référence pour la quasi-totalité des gouvernements occidentaux. "Le Dr Fauci s'est trompé sur des questions majeures d'épidémiologie et de santé publique. La réalité et les études scientifiques l'ont maintenant rattrapé."

1 lit sur 5 fermé : Olivier Véran conteste ce chiffre du conseil scientifique

Nexus, 02/11/2021

Selon une étude du Conseil scientifique sur le Covid-19 présidée par le professeur Jean-François Delfraissy, 20% des lits seraient actuellement fermés dans les hôpitaux à cause du manque de soignants. Olivier Véran se dit étonné de cette publication médiatique. Pourtant, cette information figurait bien dans l’avis du Conseil scientifique qui lui a été transmis le 5 octobre 2021…

Quand Pfizer démontre l'inefficacité du vaccin

Covid : Faits et chiffres, 31/11/2021

Avec le temps et plusieurs vagues, nous avons maintenant suffisamment de recul. En regardant ce qui se passe à l’échelle mondiale, après 7 milliards de doses injectées à ce jour, nous pouvons comparer l’année 2020 sans vaccin avec l’année 2021 avec vaccin. Il est temps de se poser des questions. Le bilan à l’heure actuelle devient significatif, portant sur 20 mois et des milliards d’individus. Quel bilan pour la vaccination de masse ?

Recours à des cabinets de conseil par l'Etat : les sénateurs PCF lancent une commission d'enquête

Public Sénat, 29/10/2021

Face à la « dérive » d’un recours accru à des cabinets de conseil privés, notamment dans la gestion de la crise du covid-19, le groupe CRCE du Sénat lance une commission d’enquête «sur l’influence croissante des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques».

Le pass sanitaire, temporaire ?

Relyons.info - La Souris Chauve, 29/10/2021

Nous avons l’immense plaisir d’accueillir sur notre blog ce billet de l’astrophysicien, écrivain et poète Jean-Pierre Luminet.

C’est donc à la surprise générale, complète et totale de cette gent lucide et confiante que le gouvernement a décidé très démocratiquement de prolonger l’usage du QR code afférent en étendant sa période d’utilisation jusqu’au mois de juillet 2022. Quelle stupéfaction ! Ces braves gens ne s’y attendaient absolument pas !

Projet de loi - "Vigilance sanitaire"

Sénat, 28/10/2021

article Le Monde : Prolongation du passe sanitaire : le sénat vote un texte profondément remanié

Le projet de loi visant à prolonger le pass sanitaire a été remanié par les sénateurs. La version adoptée par le Sénat comporte notamment les modifications suivantes :

- date de fin fixée au 28 février 2022

- suppression du pass pour les mineurs pratiquant une activité sportive en club ou en association sportive
- suppression du pass pour les activités de loisirs (y compris des adultes) en extérieur

- réautorisation de l'autotest réalisé sous la supervision d'un professionnel de santé

- suppression de la disposition permettant aux directeurs d’établissement scolaire de connaître le statut vaccinal des élèves

- à partir du 15 novembre, le pass serait limité aux départements n’ayant pas atteint un taux de vaccination de 80 % de la population éligible et dans lesquels une circulation active du virus est constatée.

Le texte sera revu en Commission Mixte Paritaire (CMP) le mardi 2 novembre et est susceptible d’être modifié. Il faut solliciter les parlementaires à ce sujet.

Réunion publique n° 29 du Conseil Scientifique indépendant (CSI)

28/10/2021

- Patrice Gibertie: "Approche géopolitique et géographique  des traitements : du paracétamol au Molnupiravir"

- Jean-Dominique Michel: "Covid 19 et psychopathologie de masse"

     du 21 au 27 octobre

Pfizer contre Pfizer : la dernière étude est frauduleuse

CovidHub, 27/10/2021

La firme pharmaceutique sort une étude qui incrimine son propre vaccin anti-Covid. Pourtant, les données présentant une surmortalité des vaccinés sont dissimulées par un résumé aux conclusions élogieuses.

brève info - Hôpitaux "au bord du précipice" : 20 % de lits fermés, ras-le-bol des soignants, l'exécutif lance une enquête

Midi Libre, 27/10/2021

Cette enquête découle d'une étude flash menée par le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique. On y apprend qu'environ 20 % des lits seraient actuellement fermés dans les CHU et CHR de France par manque de personnel. En 2020, déjà, 5 800 lits avaient été fermés selon un rapport de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), publié en septembre. Ainsi, depuis 2013, près de 27 000 lits d'hospitalisation ont été fermés (soit une baisse de 6,5 % en l'espace de sept ans).

La dérive autoritaire et le consentement de masse sont plus préoccupants que le virus               spécialement recommandé

Le blog Mediapart de Boris, 26/10/2021

Souvent, les personnes à qui j’explique que le traitement politico-médiatique de la crise sanitaire, l’autoritarisme gouvernemental et le consentement de masse sont fascisants, rejettent cette idée, car elles associent le fascisme à un modèle historique de dictature policière. Or, il me paraît erroné de croire qu’un phénomène gardera toujours la même forme au cours de l’histoire.

Des députés européens alertent sur les graves abus liés au pass sanitaire

CovidHub, 24/10/2021

Soulignant que des garanties avaient été données lors des débats parlementaires que le pass ne conduirait jamais à la discrimination de citoyens ou à des atteintes aux droits fondamentaux (comme la liberté de mouvement, de travailler et d’étudier, de recevoir des soins et bien sûr d’opinion et d’expression), les intervenants se sont dits alarmés d’observer qu’au contraire, on assiste aujourd’hui à des restriction massives et injustifiées des droits civiques, politiques et fondamentaux en violation de la Convention européenne des droits de l’homme et différents traités internationaux.

Espagne : La justice exige le remboursement de toutes les amendes infligées aux citoyens

Le Courrier du Soir, 23/10/2021

Le gouvernement espagnol est en train de procéder au remboursement des amendes récoltées durant le premier Etat d’urgence sanitaire, un Etat d’urgence déclaré anticonstitutionnel par le Tribunal Constitutionnel en septembre dernier.

brève info - L'Autriche envisage de confiner les non-vaccinés

Le Matin, 23/10/2021

Si la situation sanitaire continue de se dégrader dans le pays, des restrictions pourront être imposées aux personnes non vaccinées, prévient le chancelier Alexander Schallenberg.

 

Nous, généralistes, sommes devenus les larbins de cette politique de santé publique guidée par la panique généralisée

Le Vif, 22/10/2021

Un collectif de médecins généralistes et spécialistes tire dix leçons de la gestion de cette pandémie. Et critique les mesures imposées par le gouvernement. Par exemple, empêcher les médecins de consulter leurs patients en face à face pourrait-il avoir entraîné une augmentation du nombre de décès ?

Pourquoi il fallait s'attendre à ce que le passe sanitaire soit prorogé

Le Figaro, 21/10/2021

Par Mathieu SLAMA.

Dès le début de la pandémie, un choix politique très net a été fait : la lutte contre le virus ne se fera pas de manière démocratique. C'est ce présupposé, sans doute inspiré en partie par les pays qui avaient mis en place les premières mesures de confinement comme la Chine puis l'Italie, qui a dominé l'intégralité de la réponse politique à la crise sanitaire. D'où la mise en place de l'état d'urgence sanitaire, qui donnait la possibilité au gouvernement de décider de mesures gravement attentatoires à l'État de droit comme le confinement ou encore le couvre-feu. L'état d'urgence sanitaire est un état d'exception, c'est-à-dire qu'il déroge aux règles de l'État de droit au motif des circonstances exceptionnelles.

Ajoutons à cela que le gouvernement a inventé l'état d'urgence sans urgence, puisque la situation épidémique est aujourd'hui sous contrôle, et que le taux de vaccination de la population est très élevé. Ce qui justifie les mesures exceptionnelles qui sont prises, c'est la perspective d'un rebond épidémique, et ce qu'Olivier Véran nomme «vigilance». On assiste donc en quelque sorte à la naissance d'un nouveau concept, l'«état de vigilance», qui justifie les mesures les plus liberticides au nom de la prudence et de la précaution. Là encore, le gouvernement banalise l'état d'exception en le justifiant non pas par l'urgence de la situation actuelle mais par l'urgence hypothétique de la situation future.

Projet de loi vigilance sanitaire : l'état d'urgence préventif permanent !

Syndicat des Avocats de France, 21/10/2021

Le pays ne peut se maintenir dans un état d’urgence permanent, au prix de voir les citoyens s’habituer aux mesures d’exception qui deviendront la règle : un état de contrôle permanent, de surveillance généralisée, sans contrôle ni du juge ni du législateur.

     du 14 au 20 octobre

La Défenseure des droits préoccupée par l'impact sur les droits du déremboursement des tests de dépistage du covid-19

20/10/2021

La Défenseure des droits maintient ses points d’alerte sur le risque que des mesures d’exception s’inscrivent dans la durée et rappelle que toute mesure portant atteinte aux libertés doit être adaptée, nécessaire et proportionnée à l’objectif poursuivi.

Les députés s'écharpent sur la prolongation du passe sanitaire jusqu'au 31 juillet

Le Figaro, 20/10/2021

La prolongation du passe sanitaire suscite la colère des élus d'opposition.

Nous, élus locaux, demandons l'abandon du passe sanitaire

Le Figaro, 19/10/2021

Tribune : Une centaine d'élus de Haute-Savoie décrivent les conséquences sociales du dispositif dans leur territoire et militent pour son abandon.

Vaccins génétiques, doutes et propagande : entretien (2) avec Jean-Paul Bourdineaud               spécialement recommandé

Relyons.info, 15/10/2021

Par Laurent Mucchielli.

Nous sommes très honorés de publier sur notre blog La Souris Chauve cet article du 13 octobre, censuré par Médiapart dès le lendemain de sa parution. Nous remercions Laurent Mucchielli pour son autorisation et lui exprimons notre solidarité.

Dans la suite (et fin) de cet entretien (le premier volet se trouve ici: Crise coronavirale : entretien (1) avec le toxicologue Jean-Paul Bourdineaud), le toxicologue Jean-Paul Bourdineaud montre qu’il convient de vérifier les dires des auto-proclamés « vérificateurs de faits », il explique ses doutes raisonnables quant à la vaccination et au sésame sanitaire, et il réfléchit à des approches vaccinales plus intelligentes et plus sûres.

Masque, couvre-feu, pass sanitaire : « Cette période est un laboratoire »

Reporterre, 14/10/2021

Le gouvernement veut prolonger l’utilisation du passe sanitaire jusqu’en juillet 2022. Serge Slama, professeur de droit public et spécialiste en droits fondamentaux, s’inquiète d’un « état d’urgence permanent ». Et prévient : ce mode de gouvernance autoritaire risque d’être pérennisé pour affronter les pénuries, les catastrophes naturelles ou les émeutes civiles.

brève info - Le gouvernement réfléchit de conditionner le passe sanitaire à l'administration d'une dose de rappel

Le Figaro, 14/10/2021

La 3e dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 sera-t-elle bientôt requise pour valider son passe sanitaire ? C'est une petite musique qui monte : si le rappel n'est pas requis pour le moment, la situation pourrait changer dans les prochaines semaines.

 

     du 7 au 13 octobre

Les Prud'hommes de Saint-Brieuc suspendent l'interdiction de travailler d'une salariée « antivax »

Ouest France, 13/10/2021

Le conseil de prud’hommes de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) a renvoyé devant le Conseil constitutionnel l’examen de la suspension du contrat de travail d’une salariée du secteur médical qui refuse de se faire vacciner.

Épi-phare, une étude d'autovalidation du ministre de la Santé               spécialement recommandé

France Soir, 12/10/2021

Par Pierre Chaillot, statisticien, Vincent Pavan, mathématicien, et Xavier Azalbert, pour FranceSoir.

Vidéo par Pierre Chaillot

Ce lundi 11 octobre, le groupement Epi-Phare a publié deux études affirmant que « la vaccination est efficace à plus de 90 % pour réduire les formes graves de Covid-19 chez les personnes de plus de 50 ans en France ». Depuis près de 18 mois, les experts nous vantent les mérites des études randomisées en double aveugle publiées après revue par les pairs dans des journaux indépendants sans que les auteurs n’aient de lien d’intérêt. Le "deux poids, deux mesures" dénoncés par bien des scientifiques lors des derniers mois prend toute sa mesure avec cette nouvelle étude qui s’apparente plus à une autoévaluation ou auto-validation du ministre de la Santé Olivier Véran. Avant de rentrer dans les biais méthodologiques, les travers de cette étude au niveau macro sont nombreux : absence de revue par les pairs, non-déclaration préalable, lien entre Epi-phare, l’ANSM et le ministère de la Santé, sans parler de l’absence de validation ou calibration au réel en comparant à d’autres pays.

Une autre pandémie est possible

Reporterre, 12/10/2021

Selon le psychiatre Jean-Charles Bernard, auteur de cette tribune, une approche démocratique de la pandémie est possible. Dans sa vision, tous resteraient égaux devant la médecine et leurs doutes ne seraient pas méprisés. En revanche, l’enrichissement de l’industrie pharmaceutique et l’emploi de l’argent public seraient scrutés, et mis en balance avec l’urgence climatique.

Le sénat rejette la loi sur l'obligation vaccinale

Public Sénat, 13/10/2021

Le Sénat n’a pas adopté la proposition de loi « instaurant la vaccination obligatoire contre le SARS-CoV-2 ». Le texte, déposé par les membres du groupe socialiste fin août, a été rejeté ce 13 octobre en séance publique, par 262 voix contre 64. Cette initiative parlementaire n’ira donc pas plus loin.

Seule la quasi-totalité du groupe socialiste, à l’origine du texte, a voté en faveur du texte, rejointe seulement par trois collègues du centre et de droite. Les autres groupes ont préféré le rejeter. 

Supplique aux partis démocratiques

par Enzo L., Covid-factuel, 10/10/2021

Aujourd’hui en France, des centaines de milliers de personnes — et parmi elles des dizaines de milliers de personnels soignants — refusent, pour des raisons diverses, de recevoir une injection de l’un des vaccins autorisés en France.

Qu’elles aient tort ou raison, ce billet ne le tranchera pas. On s’attachera toutefois à montrer que les arguments pouvant conduire à refuser ces vaccins ne ressemblent pas nécessairement à la caricature qu’en font les médias et les autorités, et qu’ils peuvent être fondés sur des discours sensés et sur des analyses produites par des chercheurs scientifiques. Le fait qu’un scientifique soit taxé de « complotisme » par ses détracteurs ne suffit à prouver que sa méthode ou son raisonnement n’est pas solide.

Les vaccins génétiques anti-covid sont une forme d'expérimentation médicale

Médi Plus, 09/10/2021

Cet article a été publié sur le blog Médiapart de Laurent Mucchielli le 08/10/2021. Suite à la censure ("depublication") de Médiapart, il a été republié par Médi Plus (note de la rédaction de Relyons.info).

Au regard du droit européen et du droit international, les vaccins génétiques anti-covid constituent une expérimentation médicale sur les êtres humains. Or, d’un point de vue tant éthique que juridique, nul ne peut être obligé de se soumettre à une expérimentation médicale en l’absence d’un consentement libre et éclairé.

Par A. NEGRONI, chercheur et professeur de philosophie du droit à l’Universita di Genova.

Les deux scénarios du conseil scientifique à court et moyen terme pour la levée du passe sanitaire

Le Figaro, 08/10/2021

Dans son dernier avis, l'organisation consultative préconise soit «une sortie rapide voire immédiate» du passe sanitaire, soit un arrêt entre le 15 novembre et la fin de l'année. Le gouvernement semble s’être engagé dans le second scénario.

Conseil Scientifique Indépendant - Réunion publique n°26 du CSI du 7/10/2021

- Pierre Chaillot : Les statistiques présentées par la DREES (la direction qui regroupe notamment les services statistiques du ministère de la Santé) ne sont pas neutres et masquent d’importants biais. Elles sont choisies et présentées pour promouvoir la vaccination et non pour apporter une information objective au public.

- Vincent Pavan et Maître Ludovic Heringuez : L’association Reinfo Liberté représentée par son président Vincent Pavan a porté plainte contre X devant le tribunal judiciaire de Paris pour les délits de: 1. Faux et usage de faux, 2. Escroquerie, 3. Trafic d’influence. Ils dénoncent l’étude en pre-print déposée le 28 juin 2021 sur les archives de l’institut Pasteur qu’ils jugent frauduleuse. Elle a été reprise dans l’avis du Conseil Scientifique du 6 juillet 2021 afin de soutenir la mise en place du pass sanitaire. En outre, cette étude a été modifiée récemment de manière suspecte.

brève info - La Cour Européenne des Droits de l'Homme accepte une plainte contre la vaccination obligatoire

France Soir, 08/10/2021

En invoquant "le droit au respect de la vie privée", "l'interdiction de la discrimination" et "la protection de la propriété", le sapeur-pompier Pierrick  Thevenon proteste contre l'obligation vaccinale qui lui est imposée en tant que professionnel de santé. Malgré le fait que la Cour ait rejeté une requête assez similaire quelque temps auparavant, provenant de 672 sapeurs-pompiers dont M. Thevenon, elle a accepté celle-ci.

brève info - La CEDH juge irrecevables les 18 000 requêtes contre le passe sanitaire en France

Le Figaro, 07/10/2021

La Cour européenne des droits de l'homme a déclaré à l'unanimité jeudi 7 octobre «irrecevables» la requête contre le passe sanitaire déposée par un professeur de droit Guillaume Zambrano et les 18.000 «requêtes standardisées» qui l'accompagnaient.

     du 30 septembre au 6 octobre

Le dessous des chiffres du Ministère de la Santé

Décoder l’Eco (Pierre Chaillot), 05/10/2021

Petit tutoriel de questionnement à destination des équipes de "fact-checkers", trop occupés à surveiller et contredire les analyses en désaccord avec les conclusions gouvernementales pour s’intéresser aux biais des statistiques du ministère de la Santé.

Dans cette vidéo, nous allons voir que les choix de statistiques présentées par la DREES (la direction qui regroupe notamment les services statistiques du ministère de la Santé) ne sont pas neutres et masquent d’importants biais. Elles sont choisies et présentées pour promouvoir la vaccination et non pour apporter une information objective au public. Il suffirait de quelques statistiques supplémentaires, simples et disponibles pour la DREES, afin de mieux objectiver la situation. Nous réitérons nos demandes pour que l’ensemble des chiffres soit communiqué, afin de permettre un choix libre et éclairé des citoyens français.

Les données utilisées pas la DREES posent un énorme problème : il manque la moitié des décès Covid-19 français. Dans cette vidéo, nous allons détailler les données de l’étude pour comprendre d’où viennent les données, comment la DREES a pu retirer la moitié des décès de son analyse et ce que cela signifie pour les conclusions de l’étude.

Désinformation et complotisme : la nouvelle commission Bronner interroge

Le Figaro, 05/10/2021

«Ministère de la vérité» ou «gardien de la raison», le groupe de réflexion chargé par l'Élysée d'établir un rapport sur la propagation de fausses théories inquiète certains.

Laurent Mucchielli: "L'idéologie de la vaccination intégrale n'est ni de la science ni de la médecine"          spécialement recommandé

Sciences Critiques, 01/10/2021

Laurent Mucchielli, sociologue et directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) mène, depuis mars 2020, une vaste enquête sur la gestion politico-sanitaire de la crise engendrée par la pandémie de Covid-19. Sous le feu des projecteurs, et des critiques − parfois virulentes −, pour avoir mis en lumière une « mortalité inédite » liée à la campagne de vaccination massive contre le coronavirus, le chercheur revient sur ses travaux aujourd’hui décriés, mais aussi sur la stratégie du gouvernement, l’influence des « Big Pharma » sur la recherche et l’expertise scientifiques ou encore sur la couverture médiatique de la crise sanitaire.

Prolongation du passe sanitaire: « Qu'avons-nous fait de l'Etat de droit? »

Le Figaro, 01/10/2021

Il faut bien comprendre que c'est cet effacement de l'État de droit et la disparition des contre-pouvoirs politiques et juridiques qui ont permis d'imposer aux Français de vivre sous libertés conditionnelles en moins de 18 mois. Cela donne le vertige… Il aura en effet fallu moins de dix-huit mois pour passer d'une simple application de suivi de l'épidémie (facultative et basée sur le volontariat) à un passe sanitaire, obligatoire de fait, et nécessaire à l'exercice de plusieurs de nos libertés fondamentales théoriquement inaliénables et constitutionnellement garanties : liberté d'aller et venir, droit à la vie privée et à l'intimité, droit à l'emploi (liberté du travail), liberté d'entreprendre (liberté du commerce et de l'industrie), liberté d'association, liberté de réunion, etc.

Ainsi l'exception devient-elle la règle. Et si le passe sanitaire n'est pour l'instant que «prolongé», on sait que son instauration définitive est dans bien des têtes.

Crise coronavirale : entretien (1) avec le toxicologue Jean-Paul Bourdineaud               spécialement recommandé

Le blog de Laurent Mucchielli sur Mediapart, 30/09/2021

Dans cet entretien, le toxicologue Jean-Paul Bourdineaud conteste la supposée toxicité de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine, explique la raison de leur bannissement, et développe la notion de controverse scientifique ; il met en lumière le rôle des conflits d’intérêts et le problème de l’évaluation des risques par les agences de régulation, qui ont abouti à l’unique solution vaccinale.

 

 

Sanitaire, sécuritaire... Le conseil d'État propose d'encadrer le recours à l'état d'urgence

Le Figaro, 30/09/2021

La plus haute juridiction administrative suggère, dans son enquête annuelle, de définir les «limites à ne pas franchir».

Comment le passe sanitaire imposé aux enfants entrave leur "droit fondamental" à l'éducation et aux loisirs

BastaMag, 30/09/2021

Droit aux loisirs, à l’éducation, et même à être soigné : l’obligation du passe sanitaire pour les enfants dès 12 ans crée des discriminations. Son imposition sans concertation empêche un débat pourtant nécessaire.

​​Pour consulter les articles antérieurs:

Archives de la revue de presse