top of page
  • Photo du rédacteurZapoï

Édito de la lettre d'information n° 47 - La crise Covid-19 est-elle terminée?

Vendredi 9 juin 2023



Chers abonnés,


Certes, les soignants suspendus ont été réintégrés le 15 mai, par décret du ministre de la santé et l’épidémie est finie depuis plusieurs mois.

Mais, la proposition de loi « portant abrogation de l'obligation vaccinale contre la Covid-19 », adoptée en première lecture à l’Assemblée Nationale le 4 mai 2023 et transmise au Sénat le jour même, semble tombée aux oubliettes.

Mais, le combat juridique contre la loi du 5 août 2021 se poursuit. Récemment, des jugements ont donné raison à des soignants suspendus : le 19 mai, le Conseil des Prud’hommes (CPH) de Marmande a annulé la suspension de 3 soignantes et ordonné leur réintégration avec paiement des arriérés de salaires (voir ici et ) confirmant le jugement du CPH de Nancy du 3 mai.

Mais, le combat pour la reconnaissance des victimes d’effets indésirables des vaccins anti-covid ne fait que commencer. Des associations comme Verity France et Où est mon cycle ?, ainsi que de nombreux médecins et scientifiques tentent de donner l’alerte mais ils se heurtent à l’omerta des institutions et des médias.

Mais, le combat pour une recherche scientifique et une médecine débarrassées de la corruption systémique par « Big Pharma » ne fait que commencer.

Mais, le combat pour la liberté d’expression et d’information ne fait que commencer. Sous couvert de lutte contre les fausses informations et le complotisme, les institutions nationales (commission sur le complotisme, MIVILUDES) et internationales (UE, OMS), en partenariat avec les géants du numérique et les grands médias (Trusted News Initiative) multiplient les mesures de contrôle et de censure.

Mais, le combat pour des médias indépendants - des intérêts des milliardaires qui tiennent la laisse et de l’État qui les subventionne - et diversifiés est plus que jamais d’actualité. Nous avons un problème lorsque dans la presse papier ainsi que sur toutes les chaînes de télé (publiques ou privées) les informations sont traitées avec les mêmes éléments de langage et les mêmes points de vue. Et, plus grave encore, lorsque certaines informations ne sont absolument pas diffusées !

Mais, le combat contre la mise en place progressive d’un « crédit social » planétaire (voir plus bas : le pass sanitaire mondial arrive) ne fait que commencer.



Bien à vous.


L’équipe de Relyons

Posts récents

Voir tout

Édito de la lettre d'information n° 48 - Pause

Mardi 4 juillet 2023 Chers abonnés, C’est avec une émotion particulière que nous vous annonçons la mise en pause du projet Relyons. Né dans l’urgence du mois de juillet 2021 - annonce du « pass sanita

Commentaires


bottom of page