• Phil

Macron - Oligarchie - fin de partie?

Chers amis,


Je vais essayer de faire court….


Le 29 mai 2005, le peuple s’était exprimé contre l’adoption d’une constitution européenne, avec plus de 54 % des voix.

Les dirigeants ont décidé de ne pas en tenir compte. A cette date, Nous avons donc officiellement quitté le fonctionnement démocratique.

La dernière fois que le peuple a été consulté et a répondu favorablement au projet européen, c’était en 1992, pour le traité de Maastricht (un peu plus de 51%).

J’ai fait partie de la fête, en approuvant, car je croyais à la paix, à l’union, et à la prospérité, le partage de nos talents… etc.

Paix ? Union ? Prospérité ? Certainement pour quelques-uns...

Nous sommes en guerre. Depuis bien avant 2005: l’oligarchie contre les peuples. Ces 5 dernières années nous ont encore rapprochés du chaos. Depuis deux ans, c’est encore plus évident. On ponctionne les richesses produites en France pour enrichir une minorité… par le biais des multinationales numériques, pharmaceutiques, et financières.

S’il ne s’agissait que de gros sous…

Depuis deux ans, sans retenue, Le criminel de l’Élysée, et son équipe de mafieux, ont passé la vitesse supérieure. On maltraite le peuple, on porte atteinte à sa santé (en prétendant le protéger et le soigner), et avec l’assentiment des médias complices, beaucoup sont abusés jusque dans leur chair.

Avec effroi, depuis deux ans, je collecte et je commente désespérément ces scandales qui s’accumulent.



Covidisme corporations… la grosse araignée et sa toile.


Le « Covidisme », merveilleuse escroquerie « sanitaire » utilisée par les États qui sont dirigés par les mêmes organismes financiers qu’il ne faut pas se priver de citer : Rothschild et Rockfeller par le biais de leurs holdings : Blackrock et Vanguard. Tous les intermédiaires qui vont avec dont les intermédiaires politiques : McKinsey, Accenture, Boston Consulting (dont les principaux clients sont Blackrock et Vanguard)…, les intermédiaires numériques : GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft), les organismes supranationaux : OMS (Bill Gates), les entreprises d’armements (Lockheed Martin possédée par Blackrock, Vanguard, State Street corp.), les entreprises pharmaceutique (Pfizer, possédée entre autre par Vanguard, Blackrock, State Street corp, Bill Gates).

Un excellent résumé de ce système par le Dr Reliquet du Conseil Scientifique Indépendant:

https://drive.google.com/drive/u/0/my-drive



La clé du système : Trusted News Initiative (TNI)


Il s’agit d’un accord passé en mars 2020 entre les plus grands organes d’information au monde (BBC, Reuters, AFP, les GAFAM, donc : Youtube, Facebook, etc.), à l’initiative de la BBC, au départ dédié à un « filtrage » concernant les élections américaines, puis rapidement pour organiser une censure concernant les informations COVID et la propagande pour les vaccins.

https://www.ebu.ch/news/2020/03/trusted-news-initiative-announces-plans-to-tackle-harmful-coronavirus-disinformation

Au passage, je vous rappelle que toutes les informations en France sont issues de l’AFP.


Avec tout ça, on sera libres et égaux… mais ce sera pas facile !



Actualité très importante


Ce matin vendredi 8 avril 2022, avant midi, le greffe du Conseil d’État se verra déposé une procédure Référé Liberté, pour invalidation de la candidature d’Emmanuel Macron, avec dépôt de signatures des maires et « grands électeurs » qui s’y associent.

Cette procédure a été initié par un citoyen qui disposait déjà de signatures et qui avait déposé une candidature à la présidence de la République. Il s’agit de Monsieur Juving-Brunet, qui agit au nom de son association Le peuple de France.

Plusieurs angles d’attaque ont été étudiés avant d’entamer cette procédure. Les avocats ont estimé plus efficace le fait de posséder déjà l’assentiment de plusieurs centaines de maires par le biais d’un candidat, et la rapidité d’exécution de cette démarche.

En effet, le référé liberté permet d'obtenir, dans un délai de 48 heures, l’arrêt de l'exécution d'une décision administrative lorsqu’une décision porte une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale.

Les griefs retenus sont les suivants:

- conflit d’intérêts et intelligence avec une entreprise étrangère;

- blanchiment de fraude fiscale;

- atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation;

- atteinte à la sécurité des forces armées, par administration de médicaments n’ayant pas fait l’objet d’autorisation de mise sur le marché définitive.


Le texte complet ici.


Merci de faire largement circuler cette information, et notamment, auprès des maires et des élus qui peuvent encore facilement rejoindre la cohorte de cosignataires.


Des manifestations seront organisées à travers toute la France, pour appuyer cette démarche. Pour des raisons personnelles, je ne pourrai pas m’y rendre et je le regrette, mais je serai auprès de vous par le cœur, et par la force de notre étendard commun:


Liberté !



Conclusion


[Qu’] Peu

importe le résultat de la démarche...

Malgré le ressentiment, on est en droit de préférer une issue légitime, plutôt qu’une guerre civile.


Bon vote !



Phil.


Posts récents

Voir tout

La lettre de Phil. À une bassesse, il faut répondre par la hauteur. Je ne m’abaisserai pas à commenter longtemps les dires d’une personne qui est supposée représenter l’honneur de la France. À mon pet